Épisode 8 – L’appel de la nuit

Le temps presse pour Ko, qui n’a qu’un an pour tomber amoureux de son copain de nuit et éviter un destin inquiétant aux mains et aux griffes d’au moins cinq autres femmes vampires sexy. Mais plus important encore, Nazuna vient de trouver des diamants dans… Minecraft. Malgré l’imposition d’un nouveau délai, l’épisode de cette semaine de appel de la nuit offre une bonne dose de légèreté après le vidage d’informations teinté d’action de la semaine dernière. En fait, c’est peut-être le plus amusant que j’ai eu avec le spectacle jusqu’à présent.

Seri mérite beaucoup de crédit pour ce plaisir, donc je vais lui donner la meilleure facturation dans cette revue. Son ingérence avec Ko aurait pu être une chose ponctuelle, mais étant donné la réaction qu’elle a à leur rencontre fortuite cette semaine, je pense que son sourire éclipsera son seuil proverbial dans le futur. Cette scène où il la rencontre – des personnages aux performances, en passant par le rythme des coupes – possède la cadence exacte de Koyomi Araragi rencontrant l’une des innombrables femmes qui ont possédé son cul. C’est le petit monogamie-comme des touches comme ça l’amour appel de la nuit si hautement dans mon estime certes biaisée. Et la présentation mise à part, Ko et Seri ont juste des personnalités amusantes à intégrer dans la même scène. Regardez-la se languir de sa tendre naïveté. C’est mignon.

La principale contribution de Seri cette semaine est, bien sûr, de remplir la pauvre tête d’adolescent de Ko avec toutes sortes d’idées de rendez-vous classiques qui ne manqueront pas d’ennuyer son amant psychique. Il est important de se souvenir de ce que nous avons appris dans le dernier épisode. Nazuna, même selon les normes des vampires, est une anomalie : une détenue grossière qui aime l’alcool, les blagues cochonnes et tourmente ses amis avec son comportement exubérant. Et c’est exactement pourquoi elle est un matériau féminin. Si Nazuna me refusait de retirer des diamants sur sa PS1 personnalisée, je m’évanouirais tellement que je tomberais par terre. Ko n’est pas assez mondain pour voir l’appel ici, malheureusement, mais c’est une bonne chose, car cela me donne le don de rire de leur date de catastrophe. Bien qu’aucune des blagues ici ne soit particulièrement inventive, leur livraison et leur contexte élèvent le matériel à des japes bénins qui rapprochent finalement les deux.

Je veux creuser un peu plus dans ce commentaire « bénin » et comment il se concilie avec l’exploration par la série des tensions nocturnes illégales impliquant des bêtes suceuses de sang. Pour le dire autrement, j’ai loué appel de la nuit à cause de son flirt hédoniste, mais je ne pense pas non plus que ce soit une erreur de qualifier la série de réconfortante. Et pour mémoire, je ne pense pas non plus qu’il soit toujours nécessaire de résoudre ce genre de contradictions dans l’art. Mais si je l’ai fait, je pense que la clé réside dans le but spécifique de Ko. La plupart des comédies romantiques y parviendraient, il doit donc convaincre Nazuna de tomber amoureuse de lui. Il existe des archétypes et des sous-genres de personnages entiers basés sur cette fondation, ce serait donc également la manière logique d’aborder cette histoire.

Cependant, Ko veut se convaincre de tomber amoureux de Nazuna, c’est-à-dire qu’il veut comprendre et expérimenter ce qu’est être amoureux. C’est une perspective beaucoup plus épineuse et intime, surtout s’il y a une limite de temps difficile. Il existe, bien sûr, des façons tout aussi banales et mélodramatiques de raconter et de clore ce genre d’histoire, mais jusqu’à présent, appel de la nuit a abordé la curiosité romantique de Ko avec le plus grand sérieux. C’est de là que viennent les vibrations de bonne humeur, et je trouve qu’elles sont très compatibles avec le voyage global de Ko et Nazuna pour en savoir plus sur eux-mêmes et les uns sur les autres, à l’intérieur comme à l’extérieur. Minecraft.

Dans l’ensemble, le grand développement de cette semaine ramène l’attention sur les copains de marche de Ko et présente un nouveau visage, Mahiru. Pas grand-chose à dire sur lui pour l’instant, à part qu’il est un gars formidable qui partage apparemment le penchant de Ko pour les femmes âgées nocturnes floues. Mais nous ne le blâmerons pas. Étant donné la nature mort-vivante de Nazuna, nous avons également tendance à nous méfier de cette mystérieuse dame, mais nous devrons attendre et voir. De plus, c’est agréable de voir plus de la vie et des connaissances de Ko avant Nazuna. J’aime l’idée qu’à mesure qu’il devient lui-même un vampire, le public voit de plus en plus à quoi ressemblait sa vie “normale”. Et jusqu’à présent, cela semble, eh bien, assez normal. Il avait un cercle d’amis restreint mais proche, et Akira et Mahiru restent préoccupés par son bien-être. Akira obtient une étoile d’or spécialement pour avoir lu entre les lignes de l’ultimatum de Nico. Le garçon a besoin de quelqu’un avec au moins la moitié d’un cerveau pour prendre soin de lui.

Dans l’ensemble, je pense qu’un épisode idiot comme celui-ci était exactement ce que le médecin aux crocs étrangement acérés a ordonné. appel de la nuit a un vrai sens de l’orientation maintenant, mais ironiquement, cela semble avoir amélioré sa capacité à se promener et à devenir fou. Et j’apprécie un anime qui comprend quand et où être insouciant. Est-ce une écriture maladroite, huit épisodes d’une série, pour introduire une limite de temps de vie ou de mort que l’héroïne a commodément oubliée ? Oui, probablement, mais transformer cela en un coup rapide aux dépens de Nazuna est plus important que de se demander si l’intrigue est hermétique ou non. C’est le appel de la nuit façon.

Évaluation:




appel de la nuit est actuellement diffusé sur HIDIVE.

de Steve Twitter Les DM ne sont ouverts qu’aux vampires et aux vampires. Voyez-le parler différemment des ordures et des trésors dans This Week in Anime.

Leave a Comment

%d bloggers like this: