Épisode 4 – Appel de la nuit

Les gars, est-ce vraiment de l’amour quand votre pseudo-petite amie vampire vous fait un gros câlin pour faire sortir un peu plus de sang de votre bouche ? Voici l’énigme à laquelle Ko fait face cette semaine dans un épisode humoristique de appel de la nuit. Comme je l’ai mentionné la dernière fois dans la critique, cette série fonctionne sur des vibrations pendant un certain temps, donc cet épisode ne fait pas grand-chose au-delà de languir dans les légers tabous de ces excursions nocturnes. C’est l’occasion pour le public de s’installer avec Nazuna et Ko, et c’est aussi l’occasion pour Akira de faire de même dans un sens beaucoup plus littéral.

Ko est confus à propos du baiser parce qu’il est au lycée et que vous êtes censé être nerveux à l’idée de vous embrasser à cet âge. Sa jeunesse et son inexpérience se manifestent également, avec quelques douleurs douloureuses de reconnaissance de ma part, à travers sa transition de phase émotionnelle de la confusion totale à la confiance totale. Nous aimons tous penser que nous l’avons compris à cet âge. Il est important qu’il soit immature, car son désir de devenir un vampire découle de cette immaturité. Il y voit une échappatoire aux soucis et au marasme de la vie quotidienne. C’est, dans son esprit, une extension naturelle de ses aventures d’insomnie.

J’aime ça aussi appel de la nuit doit vraiment réprimander Ko pour ces caprices enfantins. La série ne ressent aucune impulsion éthique à affirmer qu’il devrait retourner à l’école et assumer les responsabilités habituelles de l’adolescence et éventuellement de l’âge adulte. Au contraire, il ne se soucie que de glorifier les vertus de l’absentéisme scolaire et de traîner avec des gens cool hors de la portée des figures d’autorité. C’est une distillation maladroite de l’attrait capiteux des romances vampiriques avec des gens normaux. La vie ordinaire craint, et c’est doublement merdique à 14 ans. Nazuna est le billet de Ko pour quelque chose de plus satisfaisant. elle dit même que les gens dorment mieux lorsqu’ils sont satisfaits de leur journée. appel de la nuit déclare que si vous êtes déçu dans la direction de votre vie éveillée, il est valable – peut-être même thérapeutique – de brûler la terre et de concourir pour autre chose. Il y a un degré de naïveté et d’hédonisme ancré dans cette philosophie, mais ce sont aussi les attraits de la fiction vampire.

À ses yeux, Nazuna est aussi le ticket de Ko pour l’âge adulte. Les vampires n’ont pas à se soucier de l’école, des commérages ou des couvre-feux. Les vampires veulent juste rôder dans les rues, danser au clair de lune et, dans le cas de Nazuna, jouer au rétro. Bien sûr, il y a beaucoup plus, mais sans surprise, Ko n’a pas encore compris à quoi ressemblerait vraiment sa vie de mort-vivant. Sans parler de l’ironie que Nazuna n’a pas non plus une idée beaucoup plus claire de ce que signifie être un adulte. Qu’il s’agisse de romance ou de responsabilités, le couple est à peu près sur un pied d’égalité, et appel de la nuitLes blagues cochonnes en sont un bon exemple. Ils ont la teneur exacte de deux adolescents qui tirent la merde. L’émission se penche toujours sur les coupes et les gros plans du service des fans, mais le sexe est plus souvent une punchline dans cet épisode. Et quand les choses deviennent sérieuses, il s’agit de Nazuna utilisant son peu d’expérience pour expliquer honnêtement la différence (et le lien) entre l’amour et la luxure à Ko, qui sort de ce malentendu avec une meilleure maîtrise de ses émotions. Il ne fait aucun doute que la série vise à exciter, mais elle est certainement également intéressée à explorer les nuances de ses relations.

Sans surprise, Akira finit par être la plus terre-à-terre du trio. En tant que noctambule d’une race différente, elle comprend l’attirance de Ko pour l’autre côté, mais elle s’assure également que Nazuna ne l’utilise pas seulement comme un tube rechargeable de sang de Gogurt. Alors que l’humour de la deuxième partie vient de l’esquisse innée de leur cou et de leurs arrangements de sommeil, il cède finalement la place à un moment de vulnérabilité entre deux amis. Si quelqu’un devait punir Ko pour avoir abandonné l’école, ce serait elle, mais Akira exprime plutôt son soulagement et son soutien. Elle est là pour être son amie s’il devient un vampire, et elle est là pour l’aider s’il change d’avis. En lisant entre les lignes, nous pouvons conclure qu’il est probable qu’elle ait, ou du moins ait eu, des sentiments pour lui, il est donc réconfortant de voir leur amitié grandir. Malgré tout l’humour torride, c’est, très honnêtement, un épisode sain.

Quant à l’adaptation elle-même, appel de la nuitle sens de la mise en scène reste fort. C’est l’épisode le plus silencieux à ce jour, et les storyboards parviennent toujours à maintenir le dialogue en mouvement. Encore une fois, bien qu’il soit difficile de dire dans quelle mesure Tomoyuki Itamura réellement impliqué dans la production, son influence a clairement fait son chemin dans l’anime. Il y a beaucoup de coupes qui rappellent monogamie ici; Je pense en particulier aux gros plans ludiques et rapides sur la bouche de Nazuna alors qu’elle se fraye un chemin à travers plusieurs synonymes pour la poitrine d’une femme. Les rythmes de réaction sont également bons, l’adaptation se diversifiant dans différents schémas de couleurs et cadres pour mieux accentuer les blagues. Et pour les scènes de succion de sang, l’accent mis sur les mouvements subtils de ses mains et de ses dents contribue à apporter intimité et sensualité dans ces moments, et j’aimerais voir le spectacle continuer à se concentrer sur cela.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un quatrième volet assez standard et incontestable. Cela ne changera pas votre avis sur la série, mais si vous la regardez toujours, vous avez probablement terminé appel de la nuit est dans votre timonerie en pente nocturne de toute façon.

Évaluation:




appel de la nuit est actuellement diffusé sur HIDIVE.

de Steve Twitter Les DM ne sont ouverts qu’aux vampires et aux vampires. Voyez-le parler différemment des ordures et des trésors dans This Week in Anime.

Leave a Comment

%d bloggers like this: